SIT Dialogue social en berne !

Un préavis à SIT contre l’externalisation.

Pour que les agents puissent exprimer leur réprobation de la politique d’externalisation des activités de SIT, la CGT avait déposé un préavis.
Il a permis qu’une délégation intervienne directement dans la plurisyndicale de concertation et l’a fait capoter. Avec le soutien de toutes les OS, ils demandent à la direction de formuler d’autres propositions.

Communiqué :
C’est dans un contexte de relation sociale tendue, que la Direction a convié ce jour, la CGT, l’UNSA, la CFDT et la CFE-CGC (Organisations Syndicales représentatives sur SIT) a participer à une concertation sur un projet d’évolution de l’activité supervision à CPS.

Ce climat délétère est consécutif à l’annonce aux agents de cette entité, que la Direction allait sous traiter une partie de leur activité. Cette démarche, qui bafoue les protocoles en vigueur dans l’entreprise, a choqué les agents concernés. Les 4 Organisations Syndicales précitées ont déposé 6 alarmes sociales.
Les Médecins du Travail interpellés par ces agents ont mesuré leur traumatisme et ont proposé une « médiation ».

C’est dans cet esprit qu’une délégation d’agents a interrompu la plurisyndicale, lu une déclaration et demandé aux partenaires sociaux de suspendre les discutions autour de ce projet.

Les Organisations Syndicales CGT, UNSA, CFDT et CFE-CGC ont exprimé publiquement leur vision de la situation et ont quitté la plurisyndicale.
La Direction doit bien prendre la mesure de la situation dans les suites qu’elle donnera à ce sujet.

Les commentaires sont fermés.