ING : INTEGRATION OU DESINTEGRATION ?

Le 3 Février 2014, la CGT/RATP a été reçue dans le cadre d’une audience par la direction d’ING en la personne de Monsieur Charoud (directeur) et Madame Boëdec (RRH), ce fut l’occasion d’aborder et d’échanger sur la situation   et les perspectives du département.

Ont été abordés les points suivants :

Bilan de la « charte des bonnes pratiques »

  • Infos IXXI
  • Evolution de l’organisation interne
  • Dialogue social 2014 (Gallieni)
  • Transfert équipes RH administratif à GIS en 2014

Concernant la « Charte des bonnes conduites »

Depuis 2 ans une série d’enquêtes auprès des salariés, sur les bonnes pratiques s’est déroulée avec présentation en CHSCT et en réunion des Délégués du Personnel.

La direction considère que le retour d’enquête est satisfaisant en volume puisque cela va de 47 % à 90 % de réponses selon les unités. Le but de cette enquête est de prévenir les situations redoutées.

Beaucoup d’attente des salariés lors de la phase d’enquête sont à noter :

Difficultés d’assumer la charge de travail

  • Difficultés relationnelles avec les industriels
  • Craintes de l’erreur
  • Perte de repères

Pour y répondre, voilà les actions mises en place par la direction d’ING :

Pour OIT :

Les équipes sur base vie sont au minimum à deux

Pour ISE :

Travaux de mise en place de référents métier

HA : mise en place du principe de second regard

Point d’affaires avec le n+1

Privilégier les relations de vive voix en plus des mails

Esprit d’équipe

Pour SVM :

Accompagnement dans la clarification des projets

Formation pour les responsables de prestation

mise en place de groupe de travail de pilotage d’affaires, revues techniques, comment se mobiliser.

Pour STF :

Création de la charte de bonnes relation RATP / Industriels

Mise en place d’un comité de suivi des projets.

Pour l’UGICT/CGT-RATP  cette « enquête de bonnes pratiques » ne répond pas aux problèmes ressentis par les salariés. Sont en cause  les organisations de travail, les politiques managériales, mises en place. Avec des objectifs de plus en plus compliqués à atteindre, des effectifs en baisse pour une charge de travail en hausse, un avenir incertain, la montée du stress ne peut s’éradiquer par une simple enquête.

Bien que la direction souligne que l’effectif d’ING est très clairement à hauteur avec 960 agents à ce jour et un recrutement prévu de 5 à 15 salariés pour 2014, les délégués UGICT/CGT ont réaffirmé que la charge de travail conduisait à des états de stress, voir d’épuisement.

Les objectifs restent parfois impossibles à atteindre et conduisent à des dysfonctionnements. L’exemple suivant est donné sur le projet OCTYS L5. En effet, pour permettre la crédibilité d’ING, l’analyse sécuritaire de l’impact sur la signalisation de la mise en service du PCC nouvelle génération n’est pas réalisée, malgré les avertissements du chargé d’affaires, qui ne sont pas pris en compte. Cette situation qui perdure depuis longtemps, engage la responsabilité du chargé d’affaires à ses dépens. C’est un exemple bien concret qui démontre qu’on demande aux salariés d’atteindre des objectifs mais sans qu’il puisse être écouté.

Infos IXXI

Pour la direction l’activité billettique ne pouvait rester en l’état face à la concurrence. Il reste à ce jour 2 cadres qui doivent partir en retraite dans les mois qui viennent et qui sont positionnés sur des missions à ING et un agent de maîtrise en recherche de poste, qui assure actuellement le transfert de la plate-forme test vers Ixxi.

Transfert de l’équipe RH

La direction motive le transfert des équipes administratives  RH à GIS par la nécessité d’harmoniser  et professionnaliser tout ce qui relève du process RH et évoque un  recrutement difficile d’agents qualifiés sur le domaine process RH et paye. Cela représente 7 agents qui quitteraient ING soit pour intégrer le CSRH ou à qui la direction s’engage à trouver des solutions. Une nouvelle fois c’est un gain d’effectifs qui est à l’origine  de ce projet, la discussion avec les organisations syndicales débute Fin Mars.

Enième réorganisation d’ING :

Tous les agents ont intégré les nouvelles équipes. (Déménagements en cours)

Côté CG :

Finalisation du process élémentaire de travail. Clarification du process.

Pour la montée en compétence :

  • Travail en amont à faire lors des EAP
  • Faire les modules de formation et identifier les besoins.
  • Plan de formation spécifique GMI
  • Activités de management d’équipe. Privilégier les temps d’échange entre équipes.

L’UGICT/CGT-RATP évoque les difficultés rencontrées par les agents concernant les conséquences des différents déménagements dans le département, qui sans réelle concertation, pénalisent la qualité de vie au travail.

Les archivistes d’ING :

L’équipe de Galliéni est composée de 3 archivistes opérateur et deux archivistes informatique se situent à Val de Fontenay . L’objectif est de les regrouper à VDF avec pour tous une activité polyvalente et formation à l’appui. Les opérateurs seront requalifiés AM après quelques mises à niveau (12 à  18 jours de formation avec un rapport écrit simple pour la commission de passage maîtrise).

 

L’UGICT/CGT-RATP reste à votre disposition pour tous renseignements supplémentaires sur cette audience et sera à vos côtés au travers de ses délégués, n’hésitez pas à les contacter.

Telecharger le tract complet : CR ING

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.