Loi travail XXL : LES SALARIÉS ET LEURS DROITS SERAIENT RESPONSABLES DU CHÔMAGE !!!

Depuis 2013, 5 réformes du code du travail ont été menées – loi mal nommée « sécurisation de l’emploi », loi Rebsamen, loi Macron 1 & 2, loi El Khomri – ayant toutes en commun de faire reculer les droits des salarié-es, aucune évaluation n’est d’ailleurs prévue à ce jour.
Elles devaient créer de l’emploi…
Le conseil d’Etat dans son avis du 22 juin 2017 sur le projet de loi d’habilitation de
ce gouvernement relève même « qu’une succession rapide de jurisprudences, de
normes législatives elles-mêmes potentiellement suivies de nouvelles décisions de justice est un facteur d’inflation législative et d’instabilité du droit du travail » alors que le projet de loi a précisément pour ambition d’y remédier. Le but est donc ailleurs, la voie est celle tracée par le MEDEF.
Ce sont bien TOUS LES SALARIES qu’on attaque aujourd’hui en leur faisant croire qu’ils ont été trop bien traités jusqu’ici et que la crise ne pourra être résolue qu’en remettant en cause 120 ans de droits et d’acquis sociaux.
Toute modification du droit privé a, à terme, des conséquences aussi sur la RATP et ses agents.
Il y aura une uniformisation du droit du travail tôt ou tard, surtout les mauvais coups.

Pour lire la suite : Télécharger le tract : 04 08 2017 tract CGT RATP 12 sept ordonnances Macron

Les commentaires sont fermés.