Lettre de l’encadrement n°8

Un monde d’après…les dogmes d’avant !
Les étymologies grecque et chinoise du mot crise (respectivement krisis et Wei-ji), quoique distinctes, renvoient dans les deux cas à une double signification : danger et décision.
La crise porte le danger et invite à faire des choix pour reconfigurer notre futur
(le « monde d’après »).
Malheureusement, les déclarations d’un Président de la République découvrant au
plein coeur de la crise que le service public hospitalier n’a pas de prix, comprendre qu’il n’est pas une marchandise, ne suffisent pas à rompre avec l’ordre libéral. Au contraire, la crise est souvent mise au service de la conservation de cet ordre (cf. La stratégie
du choc théorisée par Naomie Klein).

Pour lire la suite télécharger la lettre : lettre_encadrement_n°8

Les commentaires sont fermés.