Dématérialisation au Contrôle Des Ventes : Et les effectifs ?

Pour télécharger le tract : Dématérialisation du CDV 052017

Dans le cadre de la dématérialisation du processus de certification des ventes et de ses impacts sur l’organisation du Contrôle Des Ventes, une plurisyndicale de négociation s’est tenue le mercredi 10 mai 2017.

Le dossier ne porte pas en lui une réorganisation en profondeur du secteur, les objectifs et les règles de gestion du Contrôle Des Ventes restent inchangés.
Comme la CGT l’a déjà exprimé, les bureaux opérationnels ne seront que faiblement impactés par cette évolution technologique, ce qui n’est pas le cas des bureaux de tri du courrier.
L’objectif de la dématérialisation étant de remplacer le transfert des informations comptables en support papier par un flux numérique, la charge de travail des agents du tri du courrier sera impactée de manière significative par cette modernisation.
Si lors des premiers échanges, la direction affichait clairement sa volonté de supprimer 6 postes d’agents en charge du tri du courrier et un poste de cadre, ces objectifs ne sont plus matérialisés dans ce dernier dossier de négociation. Les postes seront bien supprimés mais rien n’est écrit…
Confortant une posture visant à ne plus afficher ce que seront les effectifs dans la future organisation, la Direction se refuse catégoriquement à transcrire ces chiffres dans le protocole.
Une organisation de travail ne peut fonctionner que si les effectifs qui lui correspondent sont au bon niveau.
Or, dans ce protocole aucun chiffrage des effectifs n’est quantifié et ce, quelle que soit la catégorie de personnels.
La CGT fait de cette question un point de blocage car le niveau des effectifs conditionne les conditions de vie et de travail.
Malgré ces suppressions de postes annoncées, la CGT a souhaité participer de façon positive aux échanges avec la Direction afin de porter une certaine qualité de vie au travail favorable à l’ensemble des agents du CDV.

De même, et la CGT le déplore fortement, les qualifications des opérateurs ne sont pas précisées dans ce texte. Qui est opérateur, qui est opérateur Métier de Développement ? Aucune précision…
Si, pour la Direction, il n’est plus question de présenter l’armement des entités par le biais de synoptiques, ceux-ci donnant une trop forte visibilité de la situation dans le temps, il nous semble compliqué d’apposer la signature de notre syndicat sur ce protocole en l’absence d’engagements écrits sur les effectifs, cela reviendrait à signer un chèque en blanc !
La CGT déplore cette posture de la Direction, car comme dans toutes les négociations où elle est présente, la CGT a été force de propositions dont un certain nombre se retrouvent aujourd’hui dans le dossier, comme :
 La formalisation dans le protocole de l’accueil au sein du CDV d’agents détachés ;
 La construction de parcours professionnels au sein du CDV et dans l’entreprise dans la filière comptabilité et gestion ;
 La création d’un poste d’agent de maîtrise assistant administratif.
Concernant le volet social, la CGT-RATP a porté la revendication de mesures pérennes, à savoir l’équivalent de 10 points sur le salaire pour tous les agents du Contrôle Des Ventes.
Suivant une logique maintenant en cours dans l’entreprise et accompagnée par certaines organisations syndicales, la Direction s’est positionnée pour un accompagnement par la prime…
Au regard de ces éléments, la CGT-RATP ne signera pas le protocole d’accord relatif à la dématérialisation du processus de certification de ventes.