Quel avenir pour le SCC ?

LE DEMANTELEMENT DU SCC POURQUOI ?
« Pour se préparer à l’ouverture à la concurrence du réseau de surface ». C’est ce qu’à déclaré le Directeur du département SEM lors de l’audience sollicitée par la CGT sur l’avenir du SCC.
La CGT, première organisation syndicale sur l’uni-té SCC, n’a eu de cesse de solliciter les différents départements sur les rumeurs persistantes portant sur le devenir de notre unité. Cette situation étant anxiogène pour l’ensemble des agents du SCC, toutes catégories confondues.
Aujourd’hui c’est officiel, l’unité va se « réorganiser » selon les termes de la direction.

Pour lire la suite télécharger le tract : tract avenir SCC

Gestionnaire de Terminus, la CGT revendique

Pour télécharger le tract : GT la CGT revendique 082019

Après avoir rencontré les Directions des lignes 3, 5, 9, 12 et 13, l’UGICT/CGT-RATP a rencontré la Direction du Département MTS, à la fin du mois de juillet, afin de porter les questions relatives au métier de Gestionnaire de Terminus.
Recrutement, effectifs, avancement, conditions d’accès, mutations, relations avec les conducteurs : Pour l’UGICT/CGT-RATP, toutes ces questions sont posées…
Recrutement
Nous avons demandé un bilan du dernier appel à candidature pour le métier de GT : Résultat, 0 !
Aucun GMDT opérateur ne s’est porté candidat pour être GT alors que cela constitue un accès à la catégorie maîtrise. Cette situation inquiète car il est question de la pérennisation du métier de GT. L’UGICT/CGT-RATP n’est pas favorable à ce que ce métier soit ouvert aux embauches extérieures.

Pour autant, l’UGICT/CGT-RATP a des propositions…
Faire sauter le verrou des 10 ans de qualification nécessaires pour postuler !    Comment ?
Reprise d’une partie de la carrière. Par exemple 10 ans de qualification de machiniste ou d’agent de station pourraient compter pour partie des 10 ans nécessaires pour pouvoir postuler au métier de GT.
ou
Mise en place d’une Promotion Interne vers l’Encadrement (PIE) spécifique pour l’accès à la qualification GT. A partir de 5 ans de qualification de GMDT, les agents pourraient s’inscrire dans ce parcours et ainsi accéder à la qualification GT.

Susciter l’intérêt des GMDT maîtrise pour la qualification GT
Un GMDT maîtrise qui s’inscrit dans une mobilité vers le métier GT doit obtenir une qualification spécifique…cela doit être reconnu et valorisé par l’entreprise.
Prise en compte de cette nouvelle qualification par un avancement automatique d’au moins 5% lors de la commission de classement qui suit la période probatoire d’un an.
En finir avec la règle non écrite, mais actée dans les faits qui veut que l’avancement d’un GT soit plafonné à 4%.

Mutations
Il faut redonner aux agents la visibilité des postes vacants sur le réseau. Pour l’UGICT/CGT-RATP, il est nécessaire de recentraliser au niveau du Département MTS les mutations des GMDT et des GT.

Effectifs
Aujourd’hui, les situations sont disparates d’une unité à l’autre. 10 GT sur certaines lignes, 12 ou 15 sur d’autres… Il ressort aussi que ce sous-dimensionnement actuel des effectifs dans les PCC modernisés est aussi un frein aux candidatures des GMDT pour devenir GT.
Cette situation n’est pas acceptable et notre revendication est claire, tous les PCC modernisés doivent être armés de 15 GT avec 2 GT dans chaque service, c’est une nécessité !
Les expériences montrent que ce dimensionnement permet une certaine qualité de vie au travail et assure un équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Les changements de service sont moins fréquents, les TC et les congés plus facilement acceptés…

Prime de fonction des postes écoles
Les AMP nouvellement qualifiés positionnés sur les postes écoles sont amputés de leur prime de fonction. Il s’avère que certains restent sur ces postes durant de très longues périodes comme c’est le cas actuellement sur la ligne 9. Ils sont donc fortement pénalisés.
L’UGICT/CGT-RATP demande qu’au regard de la qualification obtenue (AMP), les agents positionnés sur les postes écoles perçoivent aussi la prime de fonction.

Relations avec les conducteurs
L’organisation du travail avec les PCC modernisés a eu pour conséquence d’éloigner les GT des conducteurs. Résultat, on ne se voit plus, donc on ne se connait plus. Il est constaté une dégradation des relations entre ces 2 catégories de personnels.
Il est maintenant urgent que la Direction réagisse et réfléchisse à des solutions visant à améliorer notoirement ces relations, ce qui impactera positivement sur la qualité du travail.

La CGT a porté ses demandes et revendications auprès de la Direction du Département à la fin du mois de juillet. Une nouvelle audience doit se tenir courant septembre. Cette rencontre devra apporter des réponses concrètes à nos demandes.

Pour être plus forts et se retrouver collectivement, pour réfléchir ensemble
aux problématiques de l’encadrement, rejoignez l’UGICT/CGT-RATP,
organisation spécifique de la CGT pour l’encadrement.