La lettre de l’encadrement

Pour télécharger la lettre : lettre_encadrement_n°4 (4)

La transformation de l’entreprise s’engage à marche forcée avec une rapidité inédite.
L’EPIC disparaît de plus en plus derrière le groupe. La récente création de noms de
marque participe à ce remodelage amenant la plus grande confusion et les plus vives
inquiétudes dans l’Encadrement comme pour l’ensemble des salariés.
Le dialogue social dans l’entreprise n’a jamais été aussi « déplorable ». A l’instar
d’autres dans le pays, la direction mise sur la fin des corps intermédiaires, ces
empêcheurs de privatiser librement ! Ce constat est partagé par l’ensemble des
organisations syndicales représentatives qui ont quitté les négociations sur le droit
syndical.
Nombre de dossiers, dans la période qui s’ouvre, auront des impacts sur votre vie :
Les négociations salariales, le plan de productivité Diapason, l’ouverture à la
concurrence avec la filialisation programmée de BUS et de MRB, la transformation
des ingénieries, la généralisation des flexoffice et bien sûr la réforme des retraites…
Dans ce contexte, les élections professionnelles qui se dérouleront du 22 au 28
novembre revêtent une importance toute particulière.
Laisserons-nous la direction de l’entreprise détruire ce bien commun qu’est l’Entreprise
publique de service public ?
Voter pour les candidats de la CGT et de son UGICT c’est la garantie d’un syndicalisme
qui propose et qui s’oppose sans jamais renoncer.
Vous pouvez compter sur la CGT, la CGT compte sur vous !

Pour lire la suite télécharger la lettre…

 

Les commentaires sont fermés.