Négociation du déroulement de carrière de l’encadrement : la fin de tout !

Par stratégie, il est vrai un peu éculée, la direction a pour habitude d’initier les cycles de négociation par des propositions souvent inacceptables…ce procédé lui permet ensuite de lâcher quelques bribes donnant le sentiment qu’elle a négocié.
Pour ce qui est de cette négociation portant sur le déroulement de carrière des 12 000 encadrants de l’entreprise, suivant les préceptes « Macroniens » qui invitent les premiers de cordée à se lâcher car la période actuelle leur appartient, la direction y est allée sans aucun filtre. Nous la savions décomplexée, nous étions encore loin de la réalité. Avec ce nouveau dossier elle dynamite tout !
Si, pour la Direction, l’objectif affiché est de définir de nouvelles règles d’avancement permettant « d’attirer et de retenir à la RATP les collaborateurs encadrants », pour l’UGICT/CGT-RATP, organisation syndicale spécifique de la CGT pour l’encadrement, c’est très mal engagé…pour lire la suite télécharger le tract : Tract Fin RDCE 0721

Les commentaires sont fermés.