Reconnaissance des Pilotes à SUR : à revoir

L a négociation du Protocole d’accord portant sur la création d’une prime de performance pour les Pilotes des Khéops et Relais de Sécurisation de l’UO SRM et les Pilotes de l’UO PCS est maintenant terminée.
Si ce texte a pour vocation, selon les écrits de la Direction de « reconnaître le niveau de responsabilité attendu (…) par la création d’une prime de performance permettant de valoriser l’engagement et les actions de ces Pilotes GPSR, ainsi que la progression du collectif pour l’atteinte des résultats », nous nous interrogeons sur ses attendus.
Ainsi, cette prime de performance à destination des Pilotes serait composée de 2 parties : une part fixe et une part variable.
Concernant la partie fixe (sur une base de 100 €), la lecture du texte interroge car l’entreprise met en place une prime fixe…variable ! Il fallait oser.
Ainsi, cette prime fluctue en fonction du présentéisme de l’agent, qui sera comparé avec celui de la moyenne de son collectif de travail. Elle variera donc entre 0 et 100 % et n’a donc de fixe que le nom.
L’indicateur retenu pour distribuer cette prime est le présentéisme, qui s’entend au regard de certains codes de pointage, la maladie et la grève en sont par exemple exclus. Pour lire la suite télécharger le tract : Tract performance Pilotes à SUR 062021

 

Les commentaires sont fermés.