Transfert du personnel du réseau de surface

Dès le mois de septembre dernier l’UGICT-CGT RATP vous informait des conditions de transfert du personnel.
Ce que nous avions annoncé alors est confirmé par le texte du décret n° 2021-1027 du 30 juillet 2021 « relatif à l’information, à l’accompagnement et au transfert des salariés de l’établissement public à caractère industriel et commercial de la Régie autonome des transports parisiens en cas de changement d’exploitant d’un service régulier de transport public par autobus ou autocar en Ile-de-France….Pour lire la suite télécharger le tract : 2020-09 – Tract transfert RDS

PROMETE : centralisation des secrétariats à LYBY

Pour télécharger le tract : Tract PROMETE 082021

Enfermée dans son plan social DIAPASON, et sa logique de productivité qui vise à faire toujours plus avec toujours moins, l’entreprise lance maintenant son projet « PROMETE » qui a pour objet de regrouper les secrétariats des Unités Opérationnelles de SEM sur le site de Lyon-Bercy.
Pour un certain nombre d’agents ce déménagement ne sera pas sans conséquences sur l’allongement du trajet domicile/travail.
Si la direction, comme de coutume, n’affiche pas la productivité réalisée, elle confirme néanmoins que cette opération ne se fera pas à effectif constant.
La charge de travail ne baissera donc pas, mais les effectifs oui !
Au-delà de cet aspect, la CGT s’interroge sur le bien-fondé d’une telle organisation…Par expérience, éloigner la population gérante de la population gérée engendre un certain nombre de difficultés : méconnaissance des agents, méconnaissance des spécificités du métier, difficultés de communication, réactivité réduite, absence d’interlocuteur identifié. Ce type d’organisation n’est jamais bénéfique pour les agents.Pour la direction, la solution miracle pour pouvoir réduire drastiquement les effectifs est la mise en place de nouveaux logiciels de gestion.
Là encore, les expériences passées montrent que ce n’est pas toujours un succès et que les agents sont bien souvent confrontés à des bugs ou des difficultés d’utilisation. Le dernier exemple en date est la mise en oeuvre de PULSE, qui a pour finalité de transférer un certain nombre d’actions vers les salariés eux-mêmes, et dont le déploiement plus que chaotique engendre des problématiques récurrentes pour les secrétariats.
Les lignes B, 1, 3 et 12 sont les lignes pilotes pour la mise en place du nouvel outil de gestion Chronéo V3. Elles le testeront d’ici la fin de l’année 2021, début de l’année 2022. Les agents de ces UO seront transférés sur le site de LYBY, si les délais des travaux sont tenus, au mois de mai 2022. Les secrétariats des lignes 7, 10 et 11 intégreront LYBY également lors de ce second trimestre.
Les agents des lignes A, 5, 6, 13 et 14 seront transférés lors du troisième trimestre 2022 et ceux des lignes 2, 4, 8 et 9 au quatrième trimestre 2022.Les locaux d’accueils sont des espaces « dynamiques » en open-space. Ainsi, chaque matin, les salariés devront trouver un bureau pour leur journée de travail et à fin de service ranger toutes leurs affaires pour laisser un bureau vide pour un autre utilisateur. Pour la CGT, ces aménagements ne sont pas adaptés aux activités des gestionnaires RH – paye et deux problèmes, a minima, sont posés. Les secrétariats travaillent avec des documents au format papier…comment seront-ils stockés et accessibles dans ces espaces dynamiques ? De même, au regard des sujets traités une obligation de confidentialité s’impose (dossiers des agents, certaines demandes d’agents, édition des payes, etc.). Pour la CGT ces espaces dynamiques ne répondent pas aux exigences des secrétariats, la direction doit donc anticiper ces difficultés.
Pour information au C2SP, qui est le regroupement des secrétariats de MTS sur le site de Bourdon, les agents travaillent dans un open-space mais ont chacun un bureau attribué ce qui est significativement différent.
Ce dossier n’est que la première étape d’une seconde restructuration qui, elle, sera plus large.
Au premier janvier 2023, les départements SEM, MTS et RER auront disparus pour faire place à une « Business Units FERRE » ou unité d’affaire. Pour information, une BU est dirigée de façon autonome avec des objectifs et des ressources propres.
La création de cette BU sera donc l’occasion de revoir l’organisation de ces secrétariats avec encore une fois une mutualisation des activités et des réductions d’effectifs.
La CGT déplore que ce dossier n’ait pas fait l’objet d’une présentation/négociation avec les organisations syndicales. Il est seulement présenté pour information au Comité Social Economique. C’est une drôle de conception du dialogue social. Les agents des secrétariats doivent être considérés comme les autres catégories de personnel.
Pour autant, la CGT n’abandonnera pas ces salariés et interpellera la direction en tant que de besoin afin que le transfert des agents des secrétariats et leurs activités futures se passent dans de bonnes conditions.
Les représentants de la CGT sont à votre disposition pour échanger avec vous.

Reconnaissance des Pilotes à SUR : à revoir

L a négociation du Protocole d’accord portant sur la création d’une prime de performance pour les Pilotes des Khéops et Relais de Sécurisation de l’UO SRM et les Pilotes de l’UO PCS est maintenant terminée.
Si ce texte a pour vocation, selon les écrits de la Direction de « reconnaître le niveau de responsabilité attendu (…) par la création d’une prime de performance permettant de valoriser l’engagement et les actions de ces Pilotes GPSR, ainsi que la progression du collectif pour l’atteinte des résultats », nous nous interrogeons sur ses attendus.
Ainsi, cette prime de performance à destination des Pilotes serait composée de 2 parties : une part fixe et une part variable.
Concernant la partie fixe (sur une base de 100 €), la lecture du texte interroge car l’entreprise met en place une prime fixe…variable ! Il fallait oser.
Ainsi, cette prime fluctue en fonction du présentéisme de l’agent, qui sera comparé avec celui de la moyenne de son collectif de travail. Elle variera donc entre 0 et 100 % et n’a donc de fixe que le nom.
L’indicateur retenu pour distribuer cette prime est le présentéisme, qui s’entend au regard de certains codes de pointage, la maladie et la grève en sont par exemple exclus. Pour lire la suite télécharger le tract : Tract performance Pilotes à SUR 062021