GDI : RTT concertés : la direction ne manque pas d’idées !

Pour télécharger le tract : Tract RTT_RI_final

Malgré une année difficile pour toutes et tous, la Direction ne faiblit pas pour donner des mauvais coups.
Après des réorganisations qui ont vu les conditions de travail se dégrader, une reconnaissance inexistante après les efforts des deux confinements, la nouvelle idée est d’imposer des jours de congés aux agents.
Est-ce utile d’initier ce genre d’action en pleine crise sanitaire ?
La direction a donné ses justifications :
– Maîtriser la dette de temps ;
– Harmoniser les pratiques ;
– Préserver la santé des salariés ;
– Permettre de mieux concilier vie privée et vie professionnelle.
Ces deux dernières raisons sont en effet de « beaux » arbres cachant la forêt d’une réalité bien plus terne, celle de contrôler la dette de temps en imposant des congés, sans être par ailleurs en capacité de faire la démonstration qu’une telle mesure est efficace à cet égard !
Le cynisme d’une direction qui joue et manipule le vocabulaire en faisant passer l’imposition de « repos » pour de la bienveillance.
En ce qui concerne la conciliation vie privée, vie professionnelle, les agents de « République » apprécieront puisque la direction de l’Unité Voie va les faire travailler un week-end sur deux.

Dans cette grande tambouille de la direction on y trouve tout et n’importe quoi, comme la possibilité de dérogation pour les équipes en roulement sans avoir jamais eu l’explication de ce qu’était un « roulement » !
La punition aurait pu être plus grande car la volonté de la direction était d’imposer 6 jours aux agents.
Dans la concertation, la CGT/RATP a obtenu une diminution de moitié.
A contrario, la CFE-CGC a montré toute l’étendue de ses talents d’ambassadeur et d’accompagnateur des projets de la direction. A se demander de quel côté de la table siègent ses représentants !
La CGT/RATP restera vigilante sur le nombre de jours imposés dans les années futures. Il est inconcevable d’infantiliser et de vouloir contrôler les agents.

Les commentaires sont fermés.